03 avril 2011

No brain no pain

Si l'allusion aux scorpions germaniques des années 90 n'a peut être pas retenu votre attention, espérons que le contenu de leurs paroles vous sera plus familier.

 

"Believe in yourself stand tall
Another day it's in your hand"

Croire en soi et restez fort, c'est une chose entre nos mains. C'est littéralement nulle comme traduction mais l'idée est là.

 

Restez fort et croire en soi ne veut pas dire se comporter comme un bunker intellectuel. S'il est clair qu'une résistance mentale ne vous sera jamais inutile dans ce monde clairement à la merci des esprits individualistes et ambitieux, il ne veut pas dire pour autant qu'il faut se prendre pour l'égérie de la Bible.

 

S'il est plus facile de donner dans l'action et la réaction à défaut de l'analyse et de l'ouverture d'esprit, cela a toujours un prix à payer quelqu'il soit. Prix que tout un chacun n'est pas forcément prêt à mettre pour diverses raisons.

 

Ce prix se paye parfois tous les jours. Les pingouins ont choisi de profiter de leur banquise, de leur chaton polaire et de leurs pingouines respectives qui réchauffent leur coeur et fait monter la température émotionnelle bien plus haut que les négatifs du mercure sur l'igloo.

Certains pingouins n'ont pas choisi de faire une brillante carrière n'écoutant que les échos quotidiens d'un monde qui les poussent à se surpasser pour obtenir des objectifs surréalistes nourrissant une ambition aussi profonde et insondable qu'une fosse océanique.

 

Vous pensez vraiment que c'est plus simple de moins se démener au travail ? De laisser à côté le soi disant superflu ? De laisser de côté des moments qui pourraient remplir des albums photos entiers ? Ces instants qui vous reviendront lorsque vos vieux os ne sauront plus en mesure de répondre à l'appétit vorace de ces objectifs tenaces.

Alors certains pingouins ne mangent pas du saumon fumé tous les jours et ne posséderont jamais leur propre igloo. Ils lutteront quotidiennement pour ne pas sombrer, pour faire en sorte de remplir chaque jour ces albums des choses qui ne peuvent pas s'acheter en grande surface.

 

Bien heureux les simples d'esprits comme le dit le proverbe. A ceux là, je leur souhaite simplement qu'ils se réveillent et prennent tout simplement conscience que la vie ne commence lorsqu'elle est presque terminée. A tous ceux je ne peux donner d'autres conseils que de suivre leurs véritables envies, leurs véritables rêves et espoirs. Soyez guidés par toutes ces idées inachetables et ne cédez jamais à la facilité.

 

Je ne souhaite pas que vous soyez atteints de ce vide spirituel, ce manque cruel de passions qui ne vous distingue pas des autres, qui vous noie tout simplement dans la masse.

Ne suivez pas les autres, essayez tout simplement de suivre tout ce qui vous tient réellement à coeur.

 

A ceux qui pensent que c'est irréaliste et dangereux, à ceux qui n'oseront jamais remettre en question tout ce qui les entoure, je vous dédie le titre de ce message.

Aux autres, je ne peux que vous soutenir dans cette rude lutte quotidienne.

Posté par Mr-Pingouin à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur No brain no pain

Nouveau commentaire